Mardi 8 avril 2014 2 08 /04 /Avr /2014 21:08

DSC08198.JPG P1000679

 

Creusage de puits de surface busé à gauche et forage de puits de type artésien à droite

 

Puits avec buses ou puits artésien ? Quel choisir ?

 

Voilà une question que l'on doit se poser lorsqu'on décide d'atteindre l'eau dans le sous-sol.

L'eau est-elle profonde ? En quelle quantité ? Quelle est la nature du sol ? Roche ? Argile ? Calcaire ? Sable ? est-ce que le terrain est accessible ? Comment évacuer la terre ? Quel est mon besoin en eau ? Quel est mon budget ?

 

Ce sont les réponses à ces questions qui détermineront le type de puits que vous devez faire effectuer.

 

C'est le sourcier qui vous aiguillera le mieux en vous décrivant ses ressentis.

Pour autant, je le rappelle, la sourcellerie n'est pas une science exacte et les conseils du sourcier doivent être pris comme une aide à la décision. Certes son expérience vous sera d'une grande aide, mais il faut garder à l'esprit que c'est votre projet et que les décisions vous incombent au final.

 

Voyons tout d'abord les différences techniques entre ces deux type de puits :

 

Puits artésien :

 

Il faut déjà rappeller qu'il est erroné de parler de puits artésien lorsque l'eau ne jaillit pas d'elle-même hors du trou. En effet, un puits artésien est un puits où l'eau est sous pression en sous-sol où elle remonte le long du forage pour sortir sous pression, il n'y a donc pas besoin de pompe. Cette pression est due à la différence de niveau qu'il y a entre l'eau en amont (montagne, relief) et l'emplacement du forage.

Par contre l'appellation puits de type artésien est donnée aux forages réalisés de la même manière que l'exemple du véritable puits artésien, même si l'eau doit être extraite avec une pompe immergée.


Cela consiste à effectuer un forage d'un diamètre généralement de 150 mm à l'aide d'une tarière où d'une tête foreuse avec pression d'air pour évacuer les gravats. Dans ce forage un tube PVC d'un diamètre de 125 mm percé au niveau de la présence d'eau sera introduit au final. Les pompes immergées faisant un diamètre de 120 mm sont adaptées à ce type de forage.

Pour toute autre information technique voici un professionnel du forage http://www.grandsudforage.fr/ que je recommande puisqu'il m'a souvent répondu très aimablement, demandez le directeur technique M. Senouci Ludovic (06.82.66.23.62) 

 

Puits busé :

 

C'est ce qu'on appelle un puits classique ou un puits de surface. Réalisé souvent avec une tarière d'un diamètre d'un mètre, des buses d'un diamètre de 800 mm percées sont empilées les unes sur les autres et un double couvercle est posé.

Il peut aussi être effectué avec une pelle mécanique avec des buses plus larges, mais la pelle mécanique ne pourra rarement descendre en-dessous de 6 mètres de profondeur.

Si vous avez des questions n'hésitez pas à contacter ce professionnel des puits busés, demandez Philippe (06.07.90.87.70) que je connais bien et qui est très disponible pour ce genre de renseignements :

PONS TP - www.ponstp.com - contact@ponstp.com
 

 

 

Reprenons toutes les questions à se poser une à une et dans l'ordre :

 

L'eau est-elle profonde ?

 

Dèjà il faut savoir s'il y a de l'eau en sous-sol et surtout à quelle profondeur.

Les puits busés descendent généralement de nos jours jusqu'à 30 mètres.

Les puits de types artésiens peuvent aller à des profondeurs très importantes, généralement les foreurs sont équipés pour aller aux alentours de 70 mètres.

 

Quantité d'eau disponible ?

 

Quel est le potentiel d'alimentation du futur puits ou forage ? Il faut déterminer la quantité d'eau disponible et à quelle vitesse elle se régénère. C'est le deuxième critère majeur pour faire le choix.

Un puits artésien est adapté à des nappes phréatiques ou à des veines d'eau ayant un débit supérieur à 2000 litres/heure. Il doit être alimenté en permanence car sa réserve d'eau est faible.

Dans le cas de veines d'eau dont le débit est inférieur à 2000 litres par heure alors un puits busé ayant une réserve d'eau supérieure est préconisé. Une hauteur d'eau d'un mètre dans un puits busé (buse de 800 mm) équivaut à environ 600 litres d'eau.

 

Quel est mon besoin en eau ?

 

Il est important de définir au préalable les besoins en eau. Pour l'alimentation d'une maison il faut compter un minimum de 300 litres/heure, pour un jardin (4000 m2) il faut compter un potentiel de 3000 litres par JOUR pour exemples. Il faudra donc trouver un moyen d'ajuster le potentiel du nouveau puits ou forage à vos besoins.


Soit le débit du futur puits est suffisant pour assouvir votre consommation soit il faut créer une réserve.

La réserve pour un puits classique est déterminée par le nombre de mettre de la colonne d'eau présente dans le puits. En sachant que le fond du puits n'est pas exploitable du fait que la pompe ne touche pas le fond et qu'elle doit être immergée. Toute la colonne d'eau au-dessus de ces deux mètres utiles à la pompe est la réserve d'eau. Comptez 600 litres par mètre.

Pour un puits artésien la réserve est crée par une cavité qui est effectuée lors du forage par injection d'air sous haute pression. En fonction de la taille de celle-ci votre réserve sera plus ou moins conséquente.

Vous pouvez aussi dans les deux cas de figures vous faire une réserve d'eau extérieure (cuve, mare, bassin) alimentée régulièrement par le débit du forage par exemple.

 

Quelle est la nature du sol ?

 

C'est la présence de roche qui fait la différence. Les puits artésiens traversent tous types de sol alors que les tarières de puits busés ne peuvent que traverser les terres.

 

Quel est l'accés au lieu de forage ?

 

Voilà aussi souvent ce qui détermine le choix du type de puits. L'accés et la place.

 

L'appareillage pour les puits busés demandent au moins un dégagement de 2,5 m pour laisser passer le matériel. En sachant qu'il faut une place au sol pour manoeuvre ensuite (rotation de la machine) lors du creusage. De plus la réalisation d'un puits busé demande un dégagement assez grand pour entreposer la terre extraite du trou. Compter un tas de terre de 25 m2 au sol et d'une hauteur de 2 ou 3 mètres pour un puits busé de 30 mètres. Il faut donc prévoir de se faire enlever la terre ou de l'étaler. Il faut aussi voir que la hauteur de la machine est d'une dizaine de mètres donc il faut obligatoirement qu'au-dessus du futur puits tout soit dégagé (branches d'arbres, fils électrique ou téléphone, etc ...)

 

L'appareillage pour un puits de type artésien est beaucoup plus petit. On peut accéder par des passages de 80 cm !! La machine étant moins lourde et souvent sur des chenilles en caoutchouc, les dégâts occasionnés sont mineurs. C'est l'outil idéal pour faire un puits sans dommage sur votre terrain. De plus la quantité de terre extraite est mineure (quelques brouettes).

 

Quel est mon budget ?

 

Rapporté au mètre le budget pour un puits artésien est généralement moins élevé au final pour un puits artésien. Même si au début le prix annoncé est quasiment identique (environ 100 € le mètre foré et équipé en buse ou en tuyau), les surplus pour la construction d'un puits busé viennent gonfler la note finale. Par exemple, le côut d'évacuation de la terre ou le surplus au mètre lorsque la terre est très dense. Souvent les premiers mètres sont au même prix que le puits artésien mais le prix augmente ensuite en fonction de la profondeur.

 

Les avantages - les incovénients

 

Avantages puits busés : réserve d'eau importante, même avec une alimentation en eau faible

 

Inconvénients puits busés : profondeur limitée à 30 mètres, accés et encombrement lors des travaux, terre à enlever, coût final plus élevé si puits profond.

 

 

Avantages puits de type artésien :  possibilité de forage profond, facilité d'accés et de déplacement routier, pas de dégâts, pas de terre à extraire (ou très peu), coût moins élevé si puits profond.

 

Inconvénients puits de type artésien : réserve d'eau plus faible, ne correspond pas aux veines d'eau à faible débit.

Par Laurent Cassé - Publié dans : Sourcellerie
Ecrire un commentaire - Voir les 13 commentaires
Retour à l'accueil

Recommander

Calendrier

Octobre 2014
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés