Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 23:13

choix-de-vie

 

« Moi, si on m’offrait ça, je le prendrais. »


Pensée très commune dans le monde des mortels. Tout à fait justifiée d’ailleurs. Pour autant la vie n’a pas tendance à offrir à tout le monde un demi-million de dollars ou un emploi rêvé. Certes cela arrive à certains, on appelle cela la chance.


Mais comment avoir de la chance ?

La chance est surtout relative, car nous voulons toujours plus que ce que nous avons et ne prenons plus comme "chance" ce que nous avons déjà. Forcément, on voit alors de la chance chez les autres et beaucoup moins chez nous. Partant de là, la chance n’existe en fait pas vraiment. Elle existe surtout chez les autres.

 

A force de nous centrer sur nous-mêmes et sur nos manques on ne profite plus de nos acquis. Nos pensées sont tournées vers l’avant, vers le futur et nos désirs restent alors incomblés.

 

Voilà donc où je veux en venir. On confond trop « solutions » et « situations ».


La vie est faîte de choix et ceux-ci sont issus de solutions à des compromis, problèmes ou autres. Chaque moment, chaque contexte nous force à faire des choix qui demandent à avoir des solutions.

Nous voilà donc en quête de solutions face à cette vie qui nous semble si dure, qui ne nous comble pas, qui ne nous donne pas ce fameux désir inaccessible. Mais jamais cela n’arrive, on tourne en rond.


La vie offre à celui qui sait l'accepter comme elle est.

Elle n’offre jamais des solutions, jamais de la chance, elle offre des « situations ». Des situations issues de choix. Encore faut-il exploiter ces situations. Si on reste là à attendre que cela tombe du ciel tout cuit on va prendre sacrément racine.


Avoir des désirs et des ambitions est louable et même nécessaire à l’épanouissement, mais il ne faut pas s’enfermer dans ses rêves. A profiter des acquis, donc des désirs passés, on modèle nos choix et notre état d’esprit, on positive et on s’épanouit. De cet état on change notre façon d’appréhender les situations car on ne se focalise pas sur les manques mais sur les acquis. Bien sûr on garde à l’esprit nos ambitions et désirs mais en ayant l’état d’esprit d’accepter le moment présent comme une chance et que si le futur n’offre pas ce à quoi on espère ce n’est pas une fin en soi, ce sera comme ça …

On est de toutes façons déjà satisfait de ce que l'on a.


Toutes les solutions sont dans les situations et la vie n’offre que des situations. A nous de trouver les solutions, à nous de bouger, à nous de réfléchir, à nous de nous investir, sans en vouloir à cette vie qui ne nous offre pas assez. Sinon les situations ne seront jamais adaptées à ce que nous trouvions la solution.

Toute solution se mérite et pas uniquement dans l’effort mais surtout dans l’état d’esprit d’appréhender l’instant présent. C’est le présent qui crée le futur. A trop se projeter dans le futur on tue le moment présent, on le laisse filer et forcément le futur n’a pas les bases solides pour ressembler à ce que vous espériez.

 

Lorsqu’on est dans le présent, pleinement, à œuvrer avec la chance du moment et non pas à rêver à la chance du futur qui n’existe pas encore, alors la vie offre les situations adéquates à fournir un futur « chanceux ».

 

« Aide-toi et le ciel t’aidera », voilà le bien fondé de cette citation. Je ne dis pas que nos vies sont « marionnettées » par le « ciel » , êtres divins ou autres, je dis que les circonstances sont trés souvent le fruit de nos choix.

C’est dur à accepter surtout lorsqu’on est dans le malheur, lui-même issu d’une non acceptation du moment présent et tout comme la chance, relatif à chacun et au contexte.

 

Expérimenter le présent c’est s’offrir un futur en adéquation à ce que l'on aspire. Etre attentif au présent vous donne des opportunités insoupçonnées alors. Encore faut-il disséquer l’ensemble de la situation présente dans l’état d’esprit qui engendrera les solutions « miracles ».

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Cassé - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires

Francis 24/06/2011 08:47



Bonjour Laurent,


Bravo pour ton article.


"A trop se projeter dans le futur on tue le moment présent, on le laisse
filer"


Il est intéressant de noter que de la même façon
"Vivre dans le passé tue le moment présent..."


Comme quoi, une fois encore , les extrêmes se rejoignent et nous ramènent à la
sagesse de "La Voie du Milieu", cet équilibre si difficile à maintenir !


Francis






Laurent Cassé 02/07/2011 07:53



Oui subtilité de la vie, chose que pas grand monde ne regarde mais qui fait la différence. Vivre au moment présent, profiter de ce moment issu du passé et s'attarder sur le présent pour créer le
futur. 



Marie 11/05/2011 13:45



BOnjour, oui on ne rend pas toujours compte de la puissance des mots et de ce que l'on pense.


IL faut le vivre pour s'en rendre compte.


je pense aussi que le hasard n'existe pas, npous avons le choix certes de faire ou ne pas faire mais si on est un peu attentif aux évenements on doit savoir choisir.


Seulement dans la douleur il est pas toujours facile de faire le bon choix mais si on le fait, la récompense est au bout et cela en vaut la peine.


La vie est faite d'expériences et d'épreuves pour nous faire évoluer et si on l'accepte tout devient plus facile.


marie



Laurent Cassé 14/05/2011 19:32



L'acceptation réelle de la vie est l'image de notre état d'esprit, comprendre que nos problèmes ne sont créés que par ce que nous sommes, nos désirs et nos attentes. Il est bien sûr dur de
s'avouer à l'origine de tous nos maux. Pourtant une des clefs est là.



tanette2 26/02/2011 13:16



Je suis tout à fait d'accord avec ce que tu écris, on doit agir et ne pas attendre que ça "tombe du ciel"..., les expériences nous sont présentées au fur et à mesure de nos besoins et de nos
possibilités, il nous suffit de faire les bons choix.


Je suis allée voir le lien cité dans le premier commentaire, hou là...je n'ai pas fini de lâcher prise, le 3è paragraphe est encore à travailler sérieusement...


Bon week-end.



Laurence GIL 24/02/2011 14:20



Bonjour Laurent,


Je pense que c'est dans la nature de l'humain de n'être jamais satisfait de son sort...Moi aussi j'aimerais être plus riche, plus mince, faire un autre boulot... MAis honnêtement je ne fais rien
pour que cela change...Et nombre d'individus doivent faire la même chose!


Je pense que nos vies sont Marionnettées, comme tu le dis, mais uniquement pour leurs débuts et leur fins, entre ça, je crois bien que nous sommes responsable de se qui nous arrive. Avec un Mix
des gens qui croisent notre route et répercutent certain changement sur notre chemin, à part ça...!


Nous sommes les maîtres de notre quotidien, et c'est à nous qu'incombe la responsablité de mettre de la joie et de l'amour dans notre vie.


C'est en tout cas , ma façon de sentir les choses.


@+ Laurence



Muriel 23/02/2011 19:46



Pour compléter cet article, voici un texte sur le moment présent que j'ai trouvé il y a un an, la puissance du verbe, des mots...


http://www.bernard-virevialle.fr/beaux_textes/lacher_prise.html