Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 21:35

carton-jaune

 

Aujourd'hui n'est pas un grand jour de réussite.

Forage d'un puits... sec ... Ça fait mal.

J'avais annoncé le croisement de deux veines. Ce fût le cas. La première était bien là, des gros galets ronds sur une épaisseur de deux mètres, mais pas d'eau ... sec.
Donc on continue pour la deuxième, elle y est aussi. Cette fois-ci du sable ... sec .. (humide on dira). Entre il y avait une couche de marne qui n'a rien arrangé à mes ressentis ...

Voilà, grosse déception, surtout pour le client qui se voit doté d'un trou sans eau. La facture sera moindre qu'un puits réussi mais la facture sera de toutes façons là.

Je préviens toujours des risques de ce type, cela est déjà arrivé et cela arrivera encore malheureusement. C'est un risque que je stipule dans mes rapports. J'en parle avant le forage et avant la prise de décision de la part du client.

Le ressenti du sourcier est basé sur un passage, qu'il soit vide ou plein il le ressent. On pourrait croire qu'avec des conventions précises on arrive à déterminer s'il y a de l'eau actuellement ou pas, mais sur ce coup-là pourtant ça n'a pas fonctionné.

Il est bien beau de parler des réussites, mais cela serait malhonnête de cacher les déconvenues.

Je retire de cette expérience qu'il est vraiment souhaitable d'avertir au préalable de ce genre d'issue probable et que les veines sèches vous appellent autant que les humides.

Mon humilité est d'autant plus renforcée. Pour autant les réussites passées m'encouragent à continuer et à accepter la non-maîtrise totale de cette activité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent Cassé - dans Sourcellerie
commenter cet article

commentaires

Louis Gaillard 26/01/2016 20:56

C'est dommage que vous n'ayez pas pu trouver un puits avec de l'eau. C'est vrai qu'avec des échecs dans la vie, on peut apprendre et réapprendre comment réussir dans l'avenir. En tout cas, je vous remercie de cette histoire humble sur votre forage d'un puits sec, et je vous souhaite la bonne chance pour l'avenir.

Eric Blaise 05/03/2015 18:43

Bonjour,

Merci bien d'avoir été honnête sur les hauts et les bas de votre métier. Eh oui, on a tous des jours comme cela ou rien ne marche comme on le veut. Seulement s'il y avait un moyen plus sur de savoir s'il y a une couche d'eau, peut-être que ça c'est une invention pour le futur proche j'espère. Je connais un cas où ils ont reussi le forage, mais, deux mois après, une entreprise avait decider d'utiliser un terrain dans les environs en tant qu'un dépotoir, ... et vous savez le reste. Bref le puits était rendu inutilisable.

Marie 11/11/2010 09:51



J'ai oublié si tu es ok envoie moi par mail ta date de naissance et je regarderais un peu... à moins que tu es déjà tout calculé


Bises


Marie



Marie 11/11/2010 09:49



COucou Laurent, merci pour la pub.


Ok pour ce puit à sec cela arrive. Mais il me semble qu'à qq mètres plus haut, regarde de plus près ce secteur...


je viens de répondre à ton mail.


Bisous et à plus.
Marie



Marie 10/11/2010 15:38



Bonjour, il faut  que cela arrive cela fait partie des expériences... Mais il fallait peut-être creuser + profond Non?



Laurent Cassé 10/11/2010 19:49



Les passages avaient été trouvés aux profondeurs (à peu près) annoncées donc pas besoin d'aller voir plus profond pour celles-là.


Ensuite je ne sentais rien en-dessous.


(au passage je conseille aux lecteurs de ce commentaire d'aller voir les articles sur la numérologie de Marie !)