Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2009 3 01 /07 /juillet /2009 19:24


Le magnétisme, la radiesthésie, la sourcellerie ou la plupart des opérations de géobiologie sont basées sur les ressentis. Mais tous les ressentis ne sont pas de la même famille.

Lorsqu'on découvre ces genres de disciplines il est ancré que les pratiquants ressentent physiquement quelques chose. Certes, il est clair que les ressentis sont basés sur des sensations. Mais à la pratique on observe bien des subtilités.

Premier point majeur, les instruments ne sont souvent pas des antennes (hormis quelques pendules bizarres que je ne maîtrise pas et certaines antennes Lecher ...), ce sont souvent (voire à mon avis tout le temps) des amplificateurs musculaires. Je ne détiens pas un scoop avec ça ... Mais il est important de rappeler cela avant de continuer.

Deuxième point qui est loin d'être répandu c'est que le recueil d'informations n'est pas obligatoirement "physique" ou matériel mais peut être basé sur une interaction avec notre inconscient, connecté sur un plan inconnu à la science actuelle. Notre corps peut être une antenne mais la plupart de nos ressentis sont de l'ordre de l'inconscient sur un autre plan immatériel. Certains se placent comme récepteurs physiques à certaines émissions mais je doute que la totalité des résultats en radiesthésie ou autres soient basées de la sorte, bien qu'il y ait aussi une notion "antenne physique" qui entre en jeu surtout dans les domaines recherches de sources ou dans le domaine géobiologie. On pourrait aussi parler dans ce cas là du contact physique du magnétiseur qui soigne avec son énergie corporelle. Mais ce n'est pas de ces ressentis là dont je veux parler, on continu.

Troisième point, les ressentis à double sens de communication.
Ce n'est pas la main qui ressent mais l'Esprit. En fonction de son état (la programmation de l'Esprit) les ressentis varient, preuve est que la sensation est purement fictive. Le ressenti traduit un message et permet de localiser (réception) ou de soulager (émission).

C'est dans cette catégorie que je veux développer les deux types de ressentis.

Le ressenti récepteur : l'Esprit canalise son intention dans la réception d'un message l'informant. Dans ce cas, que ce soit des baguettes, un pendule ou des paumes de mains, l'information sera traduite différemment mais elle sera identique sur le fond. Seule la forme change. Il suffit d'avoir établi un code au préalable, un langage.

Le ressenti émetteur : C'est de celui-là dont je veux parler en fait, pour moi le plus intéressant (oui j'aurais pu faire plus court ..). C'est là où l'on touche l'un des points culminant de l'Esprit. Les actions que l'on créé par exemple lors d'une magnétisation (à distance ou pas) sont modelés souvent par nos mains et doigts. On ressent la substance cible, on la modèle, on la travaille, on émet et on reçoit les informations. On ressent la chose mais pourtant on ne la touche pas et c'est là où c'est magique car l'effet se fait sentir sans pour autant avoir contact. C'est l'esprit qui s'appuie sur un ressenti qu'il créé pour projeter son action.
On peut faire sans les mains, juste fermer les yeux et imaginer la même chose. Si l'on est convaincu que c'est pareil, le résultat est identique (j'ai testé). Mais le support manuel nous rassure et est plus efficace car la concentration est plus aisée.

Tout ça pour dire que dans certains cas nous croyons ressentir la véritable chose mais nous ne ressentons que ce que l'Esprit se donne pour cible et nous le ressentons d'autant mieux si nous sommes parfaitement connectés. Nous pouvons parfaitement ressentir quelque chose qui n'existe pas (oui, je sais, c'est un terrain glissant), mais si cette chose existe et est parfaitement définie alors l'action aura lieu. Mais il est très dur de faire la différence entre un ressenti avec cible réelle et un ressenti dans le "vide" .... En gros on peut se faire des méga films et être à côté de la plaque tout en étant persuadé de ressentir la chose et pour autant on peut très bien œuvrer dans le réel avec des conséquences physiques et matérielles.



Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent - dans Magnétisme
commenter cet article

commentaires

RoRo 02/08/2009 16:39

salut ! Alors cela voudrait dire que même si la "chose" sur laquelle on veut agir n'existe pas, notre esprit sera convaincu de notre action et on sentira pourtant bel et bien les emotions qui ne devraient pas exister puisque la "chose" en question n'existe pas? (hola... ca se complique )