Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 18:46


Parfois au détour d'une réflexion lors d'une réponse sur le forum, je m'aperçois que mes réponses pouvaient trouver leurs places dans un article.
Dans ce cas, il s'agit cette fois d'une réflexion sur la Foi en général.
Foi, clef de tout et qui pour l'instant m'évite apparement ....

Voici donc ma citation en réponse à Chris (nouvel arrivé sur le forum).
Le sujet de la discussion : Ne pas croire.

C'est The défaut en fait.

Je suis comme toi.

Avant-hier je suis allé dans une cathédrale. J'ai cherché avec mon pendule (paix à son âme je l'ai cassé depuis) le meilleur endroit pour m'installer. Cela a été au fond, dans l'axe après le chœur. Ça dégageait pas mal en énergie, mon biochamp était boosté.
Je rappelle que je suis inculte en religions et à l'origine non croyant en quoi que ce soit ... Donc je m'assois et je médite sur la foi en général.

Cette foi est nécessaire à toutes activités spirituelles et elle me fait énormément défaut, je le sens bien, cela me bride, le doute m'habite et me ronge. Donc le but était de tenter ma chance dans une cathédrale en m'ouvrant donc à la foi de cette religion-là (qui semblait être la plus proche de ma culture).

La méditation a été profonde et j'ai même lâché prise plusieurs fois en perdant mes repères temporels et même visuels à un moment, j'étais prêt à recevoir le plus petit signe ou indice immatériel pour enfin croire en quelque chose. Je cherchais un déclic qui m'offrirait les portes d'une foi.

Au bout d'un moment ma conscience déboula avec une idée simple :

La foi est le pouvoir de croire en toute confiance et sans aucun doute. C'est un outil de l'esprit créé par l'esprit pour l'esprit. Pourquoi y a-t-il autant de religions différentes ? Car chaque religion a su convaincre les esprits de chacun de ses membres. Il est de même pour toutes les religions. Il suffit de prendre le point commun à toutes les religions du monde et l'on s'aperçoit que c'est la spiritualité, l'esprit humain qui prédomine. Cet esprit qui se libère des doutes pour croire et avoir cette foi nécessaire à lever les freins de la remise en question et pouvoir ainsi exploiter l'ensemble du potentiel spirituel.

La foi est l'art de l'esprit de croire en lui-même, sans le savoir en fait.

Voilà .. c'est nul car j'en suis là moi.... Surprised

Le point positif c'est que j'ai compris que si je n'étais pas persuadé de ce que je faisais ça ne marcherait pas. (La fameuse idée d'intention ... Very Happy )

Le point négatif c'est que je ne me suis toujours pas rattaché à une croyance commune à un groupe qui pourrait parfois me soulager le cerveau en croyant que tout cela est issu d'énergies supérieures à l'esprit humain incarné. Pourtant je sais qu'il y a de forte chance que cela existe mais comme toi Chris je n'en ai pas eu la preuve ou l'indice indéniable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Laurent - dans Spiritualité
commenter cet article

commentaires

bgor 26/10/2009 19:51


bah merci ça c'est cool! Grâce à Hélène! J'avance j'avance et quel bonheur! merci d'être là toi! que de réponses en si peu de temps, quelle merveille que cette vie!


bgor 26/10/2009 18:48


idem. en fait les religions ne sont que des interprétations par les hommes de la foi qui les anime. Aussi que ce soit un temple ou une église ou autre ce sont des endroits où les gens se
recueillent, d'où les bonnes vibrations que l'on peut y ressentir.
Merci Laurent, j'adore ton site. quel boulot! et tu me permets d'avancer plus rapidement.


Laurent Cassé 26/10/2009 18:54


Hello Bgor, ravi de te lire ici. Ce blog est l'accumulation de l'essentiel de mes expériences que j'ai "validé". De tracer mon vécu permet de l'assimiler. Si en plus cela peut aider les autres
alors c'est formidable. N'oublie pas de t'inscrire à la newsletter du site.
@+


kiara 19/10/2009 20:08


bonjour,
je pense que pour avoir la foi, tu ne dois pas forcément te rattacher à une religion.  J'étais pour ma part chrétienne et depuis que je m'interesse à la spiritualité, je suis en fait de plus
en plus critique sur son aspect restrictif.  En fait c'est le problème avec toutes les religions je crois.  Elles ont toute quelque chose en commun mais incomplètes.  Du coup,je
crois en l'unité, l'univers et bizarrement, j'ai bien plus la foi qu'avant!


Laurent 23/10/2009 20:47


Je te rejoins tout à fait, pas plus tard qu'hier je suis allé dans une église, mais pas pour prier un autre, pour me retrouver tout simplement seul avec moi-même dans un lieu paisible.


anonyme 12/08/2009 22:23

Si le doute est du domaine conscient, quel est celui de la Foi, les deux n'étant pas reliés ?Est-il lié à la réflexion ? certainement, dans la mesure où c'est une comparaison de deux affirmations (ou de négations c'est égal). Dans ce sens le doute est peut être un arrêt, détournant d'un questionnement plus prolifique ?"Le doute, besoin non fondé", pour vous citer et dont je suis d'accord, peut-il se relier à des "valeurs instinctives" qui elles sont, au contraire, une nécessité ?Quant aux révolutions on connait leur figure de prédilection, le cercle, et non la spirale.

anonyme 11/08/2009 21:36

Je passe par hasard sur votre article.Le titre donne une piste sur l'orientation à donner à cette recherche.Si Foi il y a, quelque chose a été reçu, un aspect touché, même brièvement.Et pourtant le doute subsiste. Comme s'il manquait une connexion entre 2 parties

Laurent 12/08/2009 08:05


Oui effectivement, je comprends ce que vous voulez dire.C'est peut-être cette connexion manquante qui fait que nous vivons une vie d'expériences. S'il suffisait d'avoir la foi en quoi que
ce soit pour ne plus douter alors tout serait acquis et rien n'évoluerait. Voir pour exemple les religions dont les adeptes ne remettent pas en question les fondements, ces religions ne bougent
pas. C'est un peu le principe de la révolution, tout remettre en cause pour une possible évolution.
Le doute est une forme de remise en cause mais fondé sur des valeurs instinctives, une sorte de besoin fondé sur rien de particulier. Le doute fait partie de notre d'âme incarnée, ensuite le doute,
je pense, doit disparaître car le doute est lié au conscient et à la réflexion.